Témoignages


Suivi #3. Gilles, qui a eu un AVC, raconte l’amélioration tout de suite après la 3ème séance dans la BluRoom


Suivi #2: 
Gilles qui a subi un AVC le 8 octobre dernier nous raconte les résultats de sa 2ème expérience dans la BluRoom de Portail Bleu

Témoignage de Gilles Lavoie. Bienfait de la BluRoom sur les séquelles d’un AVC. 1ère séance


Témoignage de Stéphane Drouet, psychothérapeute, auteur, conférencier. 1

Témoignage de Stéphane Drouet. 2

Témoignage Stéphane Drouet. 3


Joe-Shirley.jpg

Joe et Shirley D

Les symptômes du SSPT

Après une séance, les douleurs arthritiques et les maux de dos disparaissent.

Les symptômes du SSPT sont grandement réduits !

Nous étions un peu sceptiques quant à la capacité de la Blu Room à nous soigner.

Pour moi, je pensais que le battage médiatique était équivalent avec le Old West.

Medicine Man qui vendait sa potion magique. J’avais tort !

Mon épouse, Shirley, a été la première à l'utiliser. Elle entra pour une séance de 6 minutes et elle est sortie après 20 minutes sans se rendre compte qu'elle se reposait 15 minutes après que les lampes UV se soient éteintes. À la sortie, rien n'a été dit.

Mon tour. Encore une fois, la minuterie a été réglée pour 6 minutes. Je n'ai jamais entendu parler de la minuterie. En partant 20 minutes plus tard, on m'a dit que j'avais le plus grand sourire sur mon visage. Inutile de dire que j'étais assez détendu. Pour le reste de la journée, j'étais complètement détendu.

En rentrant chez moi, ma femme m'a dit que l'arthrite de sa main droite avait complètement disparu. L’effet reste aujourd'hui, plus d'une semaine plus tard.

Trois jours après son expérience dans la Blu Room®, une grande douleur sur la partie supérieure de la hanche avait complètement disparu. Les maux de dos dont elle souffrait depuis 6 mois sont révolus.

Quant à moi, mon anxiété liée au SSPT est considérablement réduite. Je n'ai pas eu de « Flash back» depuis ma visite à la Blu Room. Avant la Blu Room®, il était difficile de dormir toute la nuit. Je dors maintenant toute une nuit en me levant rarement.

Nous sommes tous les deux reconnaissants de cette expérience!

Joe et Shirley D

 
Bar.jpg
 
Miceal.jpg

Miceal Ledwith

Cholestérol LDL et les Triglycérides

En septembre 2017, des analyses de sang ont montré que le cholestérol total, le cholestérol LDL et les triglycérides étaient en chaos total.

Après quatre mois d'utilisation régulière de Blu Room, les tests de suivi ont montré des changements spectaculaires pour le mieux..

Bar.jpg
David.jpg

David

Stress post-traumatique

David est un vétéran du Vietnam âgé de 71 ans. Il souffrait d'un trouble de stress post-traumatique (TSPT), avait subi une grave crise cardiaque en avril 2014, puis un accident vasculaire cérébral en août de la même année.

La crise cardiaque de David était si grave que, sur le chemin de l’hôpital, il a subi un arrêt cardiaque. Il a été réanimé avec succès et a eu besoin de stents dans deux de ses artères. L'atteinte cardiaque prolongée l'a amené à souffrir d'insuffisance cardiaque congestive due à une cardiomyopathie ischémique sévère avec une fraction de pompe cardiaque de 30%, la normale étant d'environ 65%.

Quatre mois seulement après cette crise cardiaque, il a eu un grave accident vasculaire cérébral, qui l'a laissé avec une faiblesse du côté droit et une aphasie expressive - l'incapacité de parler - il avait un vocabulaire de 2 mots - «oui» et «non». Il a été dans un centre de rééducation pendant un mois. Il fait de l'orthophonie depuis quatre ans.

David a commencé à utiliser la Blu Room en juillet 2017 et vient deux fois par semaine depuis plus de 8 mois, parfois plus souvent. Il a toujours des difficultés d'élocution et sa mémoire est affectée, mais il va beaucoup mieux. Il doit faire une pause et trouver ses mots, mais il est maintenant capable de parler en phrases complètes. Parfois, il doit essayer à plusieurs reprises de dire ce qu'il veut dire avant que le message ne soit interprété comme il l'entendait. Ses orthophonistes sont émerveillés par ses remarquables progrès.

Il a les larmes aux yeux quand il parle de son voyage dans la Blu Room®. Il dit que ce n'est pas à cause de son TSPT, il a seulement tué une personne pendant la guerre et a pu faire face aux choses horribles qu'il a vu - il lui a fallu environ huit ans après la guerre pour accepter sa vie. Il y avait autre chose qui s'est passé.

David explique qu'il a vécu la Blu Room à la fois comme négatif et positif pour 150 sessions. Puis quelque chose lui est arrivé en janvier de cette année et depuis lors toutes ses sessions ont été positives. Il dit que ce n'était pas la Blu Room® qui était négative, c'était que quelque chose dans son être était désynchronisé. Son corps et son esprit n'étaient pas en harmonie et il pouvait le sentir depuis longtemps. Puis, dans la Blu Room®, en janvier, il s’est senti comme si son corps, son âge et tout ce qui se passait en lui se rattrapait. Après cela, tout allait bien.

Sa voisine, Héléna, a mentionné qu’elle était la personne vers qui David a été lors de sa crise cardiaque en 2014 et qu’elle a appelé le 911. Le connaissant depuis de nombreuses années, elle décrit la transformation de David au cours de l’année écoulée comme étant miraculeuse. Elle dit que David était un homme grincheux et facile à mettre en colère. Ces derniers mois, elle note qu’il est si gentil, complètement transformé, ému aux larmes et capable de s’exprimer avec les gens autour de lui. Héléna note que ce n'est pas l'ancien David. Il est complètement nouveau, complètement transformé et méconnaissable de son ancien moi.

David explique que la Blu Room® peut vous aider à guérir à votre rythme. Si vous y allez en travaillant intentionnellement sur votre guérison, vos attitudes peuvent vous aider à accélérer votre guérison. Il dit qu’il a accéléré sa guérison en observant le «négatif» dans sa vie - son «ombre au tableau» -  qui était en décalage avec lui-même.

Il explique que si vous ajoutez ça en plus à votre guérison, cela prendra encore moins de temps dans la Blu Room jusqu'à ce que le «problème» négatif soit réduit à «néant». Le négatif disparaît et un jour, il n'y en a plus. David dit que cela dépend de ce que vous faites et de votre guérison. C'est ce qui est arrivé à David dans la Blu Room® en janvier. Sa négativité a disparu et ce qui est resté c’est l’amour.

Il verse des larmes après avoir expliqué cela, et le regard dans ses yeux parle d'une bien plus grande compréhension qu'il ne le dit. David décrit qu'après janvier, la Blu Room® l'a aidé à guérir quelque chose et il est maintenant paisible et calme, comme si une ombre a été levée.

Il pleure parce qu'il n'a pas de mots pour ce qui lui est arrivé. Comment dites-vous que quelque chose dans la profondeur de votre être, que vous avez ressenti tout au long de votre vie, mais que vous ne pouviez pas dire, mais vous pouviez vous sentir assis là à chaque souffle et c'était comme une ombre lancinante? C'est ce qui a été guéri dans David à travers la Blu Room®. Il peut mieux l'exprimer dans ses yeux avec ses larmes, et cette chose est plus grande que les mots. Et pourtant, parce que c'est arrivé, il est maintenant capable de mieux parler et son cerveau continue de guérir.

David continue à s'améliorer et il se rend à son voyage. Il est prévu de mettre rapidement dans son cœur un défibrillateur implantable en raison de sa fonction réduite. Il y a quelques mois, il avait des douleurs à la poitrine, mais maintenant, malgré sa mauvaise fonction cardiaque, il ne présente aucun symptôme d'insuffisance cardiaque. Il accepte son parcours et fait ce dont il a besoin pour soutenir son amélioration, notamment en effectuant un suivi auprès de ses médecins et en poursuivant les traitements dans la Blu Room

Bar.jpg
Jaime.jpg

Jaime

Diabète Type 1

Jaime a 44 ans et a des antécédents de diabète de type 1 depuis l'âge de 24 ans. Au cours des 20 dernières années, son diabète a été mal contrôlé, comme en témoignent le taux élevé d'Hga1c.

HgA1c est un indicatif de sucre dans le sang moyen au cours des 3 derniers mois, plus la valeur est élevée, plus la quantité moyenne de glucose dans le sang est élevée.

Les valeurs normales sont de 4,3 à 5,8, 5,9 à 6,5 représentent le pré diabète et au-dessus de 6,5, le diabète.

Avec des moyennes de 10,7 comme Jaime, la glycémie après les repas peut atteindre des valeurs supérieures à 400, ce qui peut devenir dangereux pour lui.

La corrélation de la glycémie et du Hga1c est illustrée dans ce tableau:

            HgA1c  Moyenne de glycémie

                        6          126

                        6.5       140

                        7          154

                        7.5       169

                        8          183

                        8.5       197

                        9          212

                        9.5       226

                        10        240

 

Depuis 2013, les valeurs Hga1c documentées de Jaime ont été au mieux de 8,6 en 2013, à 10,7 au cours des années.

Au fil du temps, les taux élevés de sucre dans le sang provoquent des modifications chroniques des parois des petits vaisseaux sanguins à travers la cascade d'inflammation chronique, entraînant des complications du vieillissement diabétique et accéléré. Il provoque aussi des engourdissement et douleur et augmentation significative du risque de maladies cardiovasculaires telles que l'hypertension artérielle, les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux à un âge précoce.

En raison du travail diligent de Jaime sur sa guérison personnelle, il n’a développé aucune des complications diabétiques chroniques graves qui surviennent habituellement avec le diabète de type 1 chez des patients atteints d’une maladie incontrôlée de longue durée.

Tout au long de sa vie, Jaime a remarqué que l'augmentation du stress rendait son taux de glycémie plus incontrôlé et que, par conséquent, la fluctuation de la glycémie rendrait son état émotionnel plus instable.

Il est très clair que le stress entraîne une augmentation de la glycémie et une augmentation des taux de sucre dans le sang. Ceci est très cohérent avec la recherche sur le diabète de type 1 fragile dans lequel les patients souffrent de fluctuations irrégulières du taux de glycémie, allant de extrêmement faible à extrêmement élevé.

Des recherches ont montré que le stress, la dépression et l'anxiété peuvent rendre difficile le contrôle du diabète de type 1. Le stress peut entraîner une résistance aiguë à l'insuline, ce qui signifie que le corps ne répond pas à l'insulinothérapie administrée. Cet effet peut apparaître et disparaître rapidement et sans avertissement, ce qui en fait un défi lorsque vous devez évaluer des doses d'insuline précises.

Pendant quelques années, Jaime a également pris des médicaments pour la tension artérielle et le cholestérol. En juillet 2017, son HgA1c était de 9,5, ce qui correspond à une glycémie moyenne de 226.

Jaime a commencé à utiliser la Blu Room® ces dernières années, mais parfois, il n’y allait pas régulièrement. Même avec une utilisation moins régulière, il était capable de se sevrer des médicaments de la tension artérielle et des médicaments contre le cholestérol, mais son contrôle de la glycémie n'a pas changé de manière significative et est resté incontrôlé.

Puis, en septembre 2017, il a commencé à aller dans la Blu Room 3 fois par semaine. Après cette augmentation de l'utilisation de la Blu Room ®, il a noté que son taux de glycémie restait beaucoup plus stable tout au long de la journée et se situait dans les échelles cibles le matin. Jaime a estimé qu'avec l'augmentation de son utilisation de la Blu Room®, il était capable de mieux gérer son niveau de stress et a remarqué une stabilité émotionnelle accrue, la tranquillité et des expériences spirituelles approfondies. Après avoir remarqué que son taux de glycémie le matin était resté normal, Jaime a pu diminuer progressivement ses doses d’insuline à action prolongée jusqu’à 20% de sa dose habituelle et maintenir les mêmes niveaux de contrôle glycémique, indiquant que l’insuline a pu être utilisée plus efficacement. Il a également remarqué moins de problèmes de glycémie extrême, élevée ou faible. Pendant ce temps, son mode de vie, ses habitudes alimentaires, son exposition au stress, ses niveaux d’exercice - des facteurs pouvant affecter la glycémie - n’ont pas changés.

Jaime a eu un test de routine le 30/11/17 qui était de 7,1, indiquant une moyenne de glycémie de 154. C'était un événement qui ne s'est jamais produit dans son parcours de 20 ans de diabète de type 1 et médicalement difficile à réaliser chez quelqu'un à moins d'utiliser une pompe à insuline continue. Étant donné qu'il n'a rien changé d'autre que d'utiliser la Blu Room® régulièrement, c'est un résultat remarquable.

Au cours des derniers mois, Jaime a dû faire face à un stress accru et sa glycémie a de nouveau augmentée. Il a maintenant l'expérience et la compréhension que l'harmonie maintenue et la diminution de la réponse au stress dans son corps pendant une période prolongée sont ce qui a permis de réguler son taux de glycémie à un résultat sans précédent, mais il doit le maintenir. Jaime est déterminé à revenir à utiliser la Blu Room® 3 fois par semaine régulièrement, afin de pouvoir continuer à progresser. D'après son expérience personnelle, il comprend que son parcours requiert de la patience et un engagement à long terme à se prendre en charge en permanence sans limite de temps à la recherche de résultats instantanés. La guérison individuelle intervient à son propre rythme et l’importance de la réduction constante du stress qui cause une harmonie à long terme dans le corps ne peut pas être surestimée. En expérimentant maintenant, à travers la Blu Room® que guérir son diabète de type 1 n'est plus un rêve insaisissable donne à Jaime une confiance et une acceptation considérables pour une guérison plus poussée.

Bar.jpg
Nikki.jpg

Cancer, Myélome multiple

(Traduction libre de la version originale  - Le nom des médicaments a été laissé tel qu’écrit dans la version originale et mise en italique)

En 1990, on m’a diagnostiqué un myélome multiple, soit un cancer de la moelle osseuse. Mon oncologue à Toronto m’a prescrit un traitement de chimiothérapie avec du Malphagan, un gaz moutarde et du Prednisone, un stéroïde pour contrôler l’inflammation. J’ai été sur ce régime pendant 5 à 6 ans. Avec le temps, ma peau est devenue grisâtre, j’ai donc décidé d’essayer un traitement alternatif; du travail énergétique avec le Chi Qong. En moins de 6 mois, on m’a dit que mon cancer était en rémission. Je faisais du travail énergétique deux fois par jour. En 2010, j’ai commencé à ne faire du Chi Qong qu’une fois par jour, diminuant ainsi mon travail énergétique. En janvier 2016, le cancer est revenu. En février 2016, je pelletais de la neige et je me suis blessée au dos. Comme je n’arrivais pas à me soulager de la douleur, je suis allée voir mon oncologue à Thunder Bay qui m’a envoyée faire un test d’IRM. L’IRM a révélé une hernie discale et des disques brisés, T-11 et T-12.

En octobre 2016, j’ai décidé de me rendre à la Blu Room, à St-Sauveur, Québec. Avant de m’y rendre, j’ai émis l’intention d’obtenir un ‘’miracle’’. J’y ai fait 19 séances en 9 jours. Quand je suis revenue à Thunder Bay, je suis allée voir mon oncologue qui a été plus qu’étonné de constater que mon IgA (numération sanguine du myélome), était descendu aussi rapidement de 19.1 en janvier à 1.63 en novembre, alors qu’en mai, il était de 18.2.

En décembre 2016, je me suis rendue au Princess Margaret Cancer Center à Toronto. Pendant que j’étais là, on m’a fait passer des tests pour le cœur, les poumons, le sang et les dents pour voir dans quel état mon corps se trouvait. Après, j’ai eu un exposé m’informant du processus impliqué dans l’infusion de cellules souches. La procédure était très exhaustive, j’ai donc décidé de ne pas l’entreprendre.

Je savais que mon cancer était parti à cause du ‘’miracle’’ que j‘avais eu dans la Blu Room. Je me sens bien. La pigmentation de ma peau a augmenté et ma mobilité est à nouveau normale. La courbure prononcée de ma colonne a diminué de 50%. Je suis remplie de joie et reconnaissante à jamais d’avoir reçu un tel cadeau.

Résultat du test sanguin du 28 novembre 2016 démontrant que son marqueur d’activité tumorale, son IgA est descendu à 1.63. Le niveau normal est de 0.70 à 4.00 g/L. Le taux de 1.63 indique que le patient est en rémission.

Bar.jpg
Diana.jpg

Diane

Dermatite séborrhéique

J'ai eu un problème de dermatite séborrhéique qui me torturait depuis vingt ans. La situation a empirée en mars dernier. En plus d'être moche à voir, j'avais aussi beaucoup de douleur. Mon oreille brûlait beaucoup à l'intérieur. C’était douloureux même en la touchant. Je ne pouvais pas dormir sur le côté droit car mon oreille me faisait tellement mal. Mon oreille était très enflée et très dure. J'avais souvent un liquide sortant de mon oreille comme du pus mélangé à du sang. Je n’ai consulté aucun médecin parce que je ne voulais pas prendre d’antibiotiques ou d’autres médicaments chimiques dont j’étais certaine qu’on allait me prescrire. Avec impatience j'attendais l'arrivée de notre Blu Room®!

Le 3 juillet, j'ai commencé avec la Blu Room®. J'ai pris 2 séances rapprochées après quoi j'étais très fatiguée et faible. J'ai beaucoup dormi et je n'ai pas mangé beaucoup. Au bout de quelques jours, la situation devenait remarquablement meilleure et la douleur intense et la sensation de brûlure avaient presque disparues. J'utilise toujours la Blu Room® 3 à 4 jours par semaine.

Diana en Suisse

Bar.jpg
Emilio.jpg

Emilio Magni

Astigmatisme

Emilio Magni a eu un fort astigmatisme (une condition dans laquelle l'œil ne focalise pas la lumière uniformément sur la rétine, le tissu sensible à la lumière situé à l'arrière de l'œil) pendant 20 ans. Après 12 sessions Blu Room, l’astigmatisme d’Emilio est considérablement réduit. Son médecin était très surpris! Les cornées d’Emilio sont maintenant en excellent état, sans brume. Le docteur a même changé ses lunettes pour une lentille beaucoup plus légère.

Vous trouverez ci-dessus la tomographie de la cornée de mars 2015 et de janvier 2017. Dans la zone de 3,0 MM (cases du haut encerclées en vert), vous pouvez voir l'astigmatisme (Astig Pwr) diminuer de 7,3 à 2,6. Emilio a déclaré que c'est la première fois que son astigmatisme a diminué au cours des 20 années où il a eu ce problème! Habituellement, chaque année, la situation empire

Bar.jpg
Claudia.jpg

Claudia

Hyperthyroïdie
 
En juillet 2015, mon épouse Claudia a été diagnostiquée avec un type d’hyperthyroïdie appelé maladie de Graves. Il s'agit d'une maladie auto-immune provoquée par un anticorps appelé anticorps anti-récepteur de la TSH (TRAb).
 
Ces anticorps provoquent une production excessive d’hormones thyroïdiennes T4 et T3 par la glande thyroïde. En conséquence, la glande thyroïde agit trop vite et provoque les symptômes suivants: irritabilité, faiblesse musculaire, troubles du sommeil, accélération du rythme cardiaque (palpitations), tremblement des mains, intolérance à la chaleur, faiblesse extrême, perte de poids malgré l'appétit, cycle menstruel perturbé et élargissement de la glande thyroïde. Claudia les avait toutes!
 
Les résultats sanguins de juillet 2015 ont montré une très faible TSH, des niveaux élevés de T3 et de T4 et des taux de TRAb très élevés:
TSH — 0.01 (Normal = 0.3 – 4.5 mE/L)
Free — T3 + 15.23 (Normal = 3.23 – 6.47 pmol/L)
Free — T4 + 36.61 (Normal = 9.03 – 23.22 pmol/L)
TRAb ++ 4.1 (Normal = 0 – 1 U/L)
 
Il existe trois principales options de traitement: médicaments, traitement à l'iode radioactif ou chirurgie de la thyroïde si les premières options ne fonctionnent pas. J'ai commencé à traiter Claudia avec le médicament Strumazol à raison de 3 comprimés par jour pour bloquer la formation de T4, qui sert uniquement à traiter les symptômes. Un bêta-bloquant a également été ajouté au traitement pour ralentir son rythme cardiaque rapide. Avec ces médicaments, ses symptômes ont été en partie maîtrisés mais son état n'a pas été guéri. Tant que l'anticorps TRAb est élevé, la maladie est active.
Ce traitement est généralement poursuivi pendant deux ans. Si pendant ce temps le TRAb retourne à des niveaux normaux, le traitement est arrêté. Cela se produit chez 50% des patients. Les 50% restants ont besoin d'un traitement à l'iode radioactif ou d'une chirurgie pour retirer la thyroïde. Quel que soit le choix, le patient a alors besoin d'une substitution à vie de l'hormone thyroïdienne. Naturellement, nous ne voulions pas les deux dernières options!
Outre le traitement conventionnel, Claudia a commencé des traitements complémentaires: l'homéopathie, les compléments alimentaires, les ajustements nutritionnels, la médecine de fréquence, etc.
De juillet 2015 à mars 2016, des analyses de sang ont été effectuées tous les mois. Le TRAb est resté élevé pendant cette période avec seulement deux courtes périodes où la valeur du TRAb est tombée à la normale pendant une courte période de temps et a ensuite été élevée à nouveau.
En février 2016, nous avons annoncé l'ouverture du premier Blu Room en Europe. J'ai immédiatement saisi l'occasion et j'ai réservé pour 4 jours une retraite Blu Room à Bad Mergentheim, en Allemagne, en mars 2016. Durant ces 4 jours, Claudia s'est rendue 5 fois à la Blu Room pour se concentrer sur la guérison.
En avril 2016 (un mois après ses sessions Blu Room), les résultats sanguins ont montré des taux normaux de TRAb! Cette fois, les valeurs normales du TRAb ont persisté au cours des mois suivants, ce qui m'a donné l’occasion de la sevrer progressivement du Strumazol et du bêta-bloquant. Tous ses symptômes ont progressivement diminué et elle a retrouvé une santé normale et optimale. Depuis sa guérison, Claudia a
récemment visité la Blu Room® en Italie et à quelques reprises la Blu Room® à
Màlheim, en Allemagne.
D'avril 2016 à septembre 2017, des analyses de sang ont été effectuées régulièrement. Sa fonction thyroïdienne est restée optimale et les valeurs de TRAb sont restées normales tout le temps. Les derniers résultats de sang datent de septembre 2017:
 
TSH — 0.82 (Normal = 0.3 – 4.5 mE/L)
free — T3 5.11 (Normal = 3.23 – 6.47 pmol/L)
free — T4 16.90 (Normal = 9.03 – 23.22 pmol/L)
TRAb <0.3 (Normal = 0 – 1 U/L)
Nous avons maintenant un suivi de 1 an 1/2 après la guérison sans rechute de la maladie. Les symptômes de Claudia ont tous disparu et elle est en bonne santé.
Nous sommes tous deux très reconnaissants pour cette merveilleuse guérison.

Bar.jpg
Nathalie.jpg
Nathalie01.jpg
Nathalie02.jpg

L'histoire de Nathalie

CANCER DU COL DE L'UTÉRUS

En mars 2017, quand on m'a diagnostiqué un cancer du col de l'utérus, je n'aurais jamais pensé que cet événement m'apporterait autant et me changerait autant! Mais c'est ce qui s'est passé! Non seulement je suis guérie, mais je suis devenue un enfant qui apprend ce que je peux vraiment être. Et c'est excitant! Je renais dans la même vie et je peux créer ce que je veux! Je sais maintenant que je suis le génie de la lampe!

Laissez-moi vous expliquer: juste après mon diagnostic, j'ai pris ma santé en main pour mettre les choses de mon côté et éviter les interventions de la médecine conventionnelle. J'étais très disciplinée et attentionnée pour moi-même, mais je sentais que mon niveau d'énergie était bas, même si j'avais une bonne attitude et que je pensais que mon corps pourrait se guérir.

La veille d'un examen préopératoire, un ami m'a parlé de la Blu Room® à St-Sauveur. Cela a suscité mon intérêt. Le lendemain de mes examens à

l'hôpital, ma petite voix m'a dit d'aller au Blu Room. Lorsque j'ai parlé au téléphone avec Linda (propriétaire de Blu Room St-Sauveur), j'étais très émue. C'est comme si j'avais trouvé ma maison. J'ai trouvé ce qui me manquait.

Dès la première séance, j'ai senti cette énergie d'amour m'envelopper. C'est merveilleux, ça ne s'explique pas. J'ai aussi senti que j'avais beaucoup plus d'énergie dans ma vie quotidienne et donc aussi avec mes enfants. J'ai senti que cette énergie m'aidait à activer la guérison de mon corps physique mais aussi la guérison émotionnelle. Des nœuds se brisaient en moi. Et je me rapprochais de mon essence profonde, avec tout le potentiel que cela implique.

Après une douzaine de séances, je me suis sentie plus confiante quant à mon pouvoir d'auto-guérison et j'ai eu la force d'annuler l'opération.

Ensuite, une femme travaillant dans une autre Blu Room® aux États-Unis m'a inspirée avec son histoire d’auto-guérison de son cancer du sein. Elle m'a dit que les disciplines de l'école de Ramtha l'avaient grandement aidée dans sa guérison. Je voulais connaître ces disciplines alors, j'ai fait la classe 101. Et Wow ! Cela m'a fait prendre conscience de tout le pouvoir que j'ai en moi ! C'est merveilleux !

J'ai travaillé dur pour avoir une cure complète! Je suis allée à un très grand nombre de sessions dans la Blu Room®. Mais pour moi, ma santé est inestimable, alors j'ai travaillé dur pour supprimer mes limites et j'ai pensé que j'avais le pouvoir de créer de l'abondance!

Maintenant je suis guérie! Mais je continue à être active avec les exercices de dans l’école Ramtha et je vais sporadiquement à la Blu Room®. Mon corps continue de se régénérer et je continue à atteindre mon plein potentiel.

 

Je fais profiter occasionnellement à mes deux enfants des avantages de la Blu Room®. Je pense que c'est l'un des meilleurs cadeaux que nous pouvons offrir à un enfant ! Je voudrais les amener plus souvent !

Qui aurait pensé que cet événement me relierait à mon vrai potentiel et me ramènerait à la vie, avec une lumière maintenant beaucoup plus grande et qui ne cesse de grandir chaque jour ?

Bar.jpg
Ana-Octavio.jpg

Ana & Octavio💙💙💙💙💙

Anxiété - Peur - Colère - Tachycardie - Concentration

Je vais à la Blu Room parce que j'ai beaucoup d'anxiété et de peur et que ça m’aide à mieux me concentre mieux. Mon mari l'utilise pour soigner son niveau élevé d'anxiété et de colère, il essaie également de perdre du poids.

Nous avons remarqué des changements, nous nous sentons plus heureux, nous pouvons parler pacifiquement et nous perdons du poids, nous nous sentons en paix. Mes mains transpiraient tout le temps, j'avais de la tachycardie et je mangeais de la malbouffe toute la journée, mais maintenant mes mains sont complètement sèches, je mange plus sainement et seulement ce dont mon corps a besoin.

C'est la meilleure expérience que nous ayons jamais eue! Nous sommes très heureux et reconnaissants pour la Blu Room®! Nous reviendrons absolument car même si nous devons conduire pendant des heures, nous sommes sûrs que cela en vaut la peine. Nous le recommandons vivement! Lorsque vous trouvez le bonheur, vous ne le laisserez jamais tomber!

Ana & Octavio

Bar.jpg
Lucas.jpg

L'histoire de Luca

Une aventure extraordinaire dans la Blu Room

«Au tout début, j'avais l'impression qu'un poids important me poussait sur la poitrine. Puis la force a changé radicalement mais gentiment et j'ai commencé à être soulevé dans la même zone. Ma tête est tombée en arrière et ma bouche s'est complètement ouverte. Mes yeux ont commencé à trembler et soudain ils sont montés et reculés. En ce moment, j'ai vu un tunnel en alternant des anneaux blancs et noirs. Au bout du tunnel se trouvait une lumière blanche très brillante. Quand j'ai frappé la lumière, j'ai commencé à voir mon torse et mon visage, puis j'ai vu tout mon corps flotter dans un espace ouvert. À droite de mon corps, il y avait une silhouette rouge feu qui ressemblait à une personne. Je n'ai vu que le visage de la figure et c'était comme du feu. Je n'avais pas peur.

Puis j'ai entendu mon corps doucement étendu sur le lit de la Blu Room et j'ai retrouvé ma position normale. Dans cet état, j'ai vu le technicien sortir d'une pièce, traverser le couloir, entrer dans la pièce de la Blu Room et frapper à la porte. Je savais que la séance était terminée et après quelques secondes, le technicien a frappé à la porte.

Il y avait une sorte de membrane au bout du tunnel

Cette membrane ressemblait à « mettre un doigt dans l'eau »

Il y avait une sorte de bruit dans ma tête.

Mike, le technicien lui a ensuite dit, c'est une expérience incroyable! C'est moi qui suis sorti de la pièce à côté de la Blu Room, j'ai traversé le couloir et suis entré dans la salle pour frapper et ouvrir la porte à la fin de la séance!

Bar.jpg
PlaieOuverte.jpg

PAT

Une plaie ouverte chronique guérit en 2 sessions de Blu Room

Pat est une femme de 77 ans. En septembre 2017, elle est tombée et a subi

une blessure ouverte de la peau de sa jambe droite, provoquant une lacération d'environ 5 cm. Pat a été vue par son professionnel de la santé et a été traité avec des soins réguliers. Elle a ensuite développé une plaie ouverte non

cicatrisante qui a été infectée, ce qui a nécessité deux traitements antibiotiques par voie orale. Pendant des mois, la plaie ne guérissait pas avec des bandages

et un traitement topique.

En mars 2017, Pat a commencé à participer au programme Mercy Blu Room.

Sa blessure était toujours ouverte et son apparence n'avait pas beaucoup changé au cours des 6 derniers mois. Elle a exposé la plaie aux rayons UV dans la salle Blu Room. Il n'a fallu que deux séances pour que la plaie se ferme complètement. Elle souffrait toujours d'érythème mais cela a rapidement disparu.

L'efficacité de la thérapie par la lumière UV pour la cicatrisation des plaies

chroniques est établie depuis longtemps dans les études de recherche clinique.

Des centres de cicatrisation de premier plan, tels que la clinique de soins des plaies avancées de l'Université de Californie du Sud, utilisent la lumière UV

pour une cicatrisation avancée avec un succès remarquable. Les UV activent les gènes qui influencent la division cellulaire et les réponses immunitaires, ils agissent comme un agent bactéricide et favorisent ainsi la cicatrisation des plaies en

diminuant l'effet toxique de la prolifération bactérienne sur les fibroblastes

des plaies de lit..

Pat a maintenant une cicatrice bien guérie sans aucune douleur.

Bar.jpg

Linda Hochstein

25 juillet

Je suis un visiteur continu de la Blu Room® à Calgary, en Alberta. A ce jour, j'ai eu 27 visites. Je réserve 3 visites en moyenne chaque mois.

Je recommande vivement la Blu Room® pour PST. Au-delà du traumatisme de l'enfance, de l'inceste, de la paix, du calme et du pardon. J'ai un esprit renouvelé et je suis très aimé et soutenu.

J'accepte le pouvoir en moi comme ma plus grande source et je ressens un sentiment d'unité et de complétude.

Je remercie Ramtha, JZ Knight et le personnel et les propriétaires de Calgary pour avoir offert ce cadeau incroyable.